Menu

News

Back To News

Patrick George, directeur des investissements à FFA Private Bank, discute et analyse les opportunités du marché obligataire

01, Aug. 2019 News
Où faut-il investir aujourd’hui ?

Dans un contexte d’évolution des politiques monétaires, notamment de la Fed qui envisage une baisse des taux d’intérêts en 2019, le marché obligataire offre des opportunités intéressantes. Les obligations notées « Investment grade » se sont appréciées depuis le début de l’année, et représentent un investissement plutôt sûr dans un environnement de risques géopolitiques élevés.

Le marché des actions a également bien performé en 2019 dans le cadre des politiques monétaires accommodantes menées par les banques centrales.

Quels placements la FFA Private Bank favorise-t-elle ?

La division « Asset Management », commune à nos deux entités bancaires à Beyrouth et à Dubaï, gère deux fonds obligataires. Le « International Bond Fund », qui investit uniquement dans des compagnies bénéficiant d’une notation élevée (Investment Grade), a réalisé un rendement de 8,50 % depuis le début de l’année ; et le « Fixed Income Mena Fund », qui couvre les obligations de la région MENA, a réalisé un rendement de 3,21 % depuis le début de l’année.

Quant au « Global Opportunity Investment Fund », qui investit aussi bien en actions qu’en obligations, il a réalisé un rendement de 6,15 % depuis le début de l’année.

Ces fonds ne sont accessibles qu’aux clients classifiés « professionnels », c’est-à-dire qui disposent d’un montant minimum d’actifs à investir et d’expérience sur les marchés. Les autres peuvent nous confier la gestion de leur portefeuille à travers des mandats discrétionnaires.

Par ailleurs, nous travaillons sur un fonds Mezzanine dédié au financement des projets d’infrastructures au Liban, dans le cadre de la CEDRE, et dans différents pays du Levant et d’Afrique, avec un objectif de rendement compris entre 10 % et 14 %.

Source : August 2019 issue of Commerce Du Levant